Créations pour les Fêtes Galantes 2018

Aux fêtes Galantes 2018 du Château de Versailles ce 28 mai dernier, deux costumes baroques confectionnés par Fée au Château ont sillonnés les grands appartements et la Galerie des Glaces.

Une robe à la française, avec ses plis Watteau au dos, est en soie doupion bleu Nattier, avec sa pièce d’estomac brodée merveilleusement par Mlle Em ; elle est portée avec ses accessoires : plume d’autruche teinte, tour de cou en dentelle, bracelet, dessus de chaussures, et roses en soie, le tout réalisé par Fée au Château. Les dentelles proviennent de la Maison Noyon à Calais.

Une robe à l’anglaise (dos ajusté à la taille) est en soie doupion rose lilas ; les ruchés du décolleté sont ornés de roses en soie, et de dentelle Valenciennes de la Maison Noyon à Calais. Tour de cou en même dentelle rehaussé de ruban du passementier Shindo.

 

 

Costumes baroques au salon littéraire du Château de Bizy

Dimanche 20 mai, à l’occasion du Salon du livre au Château de Bizy, une animation musicale et costumée a été donnée par la claveciniste et pianiste Krystyna Pasquier, les danseurs Nathalie Guillemé et Richard Goyat, ainsi que trois autres figurants costumés par Fée au Château.

Dans ces photos, vous reconnaîtrez :

une robe à l’anglaise retroussée en soie sauvage rose parme, ornée d’un ruché plissé dans ce même tissu, de roses en soie, de dentelle Valenciennes de chez Noyon ;

une robe à la Polonaise en soie sauvage jaune et jupon rouge, décoré par des ruchés en même soie, des roses en soie également façonnée par Fée au Château ;

une robe d’enfant en taffetas craquant bleu Nattier ceinte par une pièce en organza de soie rayée.

Krystyna Pasquier assise devant le somptueux piano du Château porte un caraco réalisé par Fée au Château (voir article précédent).

 

Le mois du costume de scène

A quelques jour du début du Carnaval, la vitrine de l’atelier Fée au Château est consacrée au Costume de scène. En attendant de vous dévoiler mes projets en cours…

A vous de jouer!

A noter : en ce moment le CNCS  continue une belle exposition dédiée aux métiers de la fabrication du costume : « Artisans de la scène. La fabrique du costume« , jusqu’au 11 mars 2018, à Moulins.

 

 

Portait de Fée au Château : « Historical Haute-Couture in Versailles »

La journaliste spécialiste du tourisme de luxe, Isabelle Brigout, s’est intéressée aux créations de costumes historiques de Fée au Château.

Retrouvez l’intégralité de l’interview sur son magazine en ligne « A private collection »

https://e-romantic-hotels.com/travel-news/post/Historical-Haute-Couture-in-Versailles

https://e-romantic-hotels.com/carnets-de-voyage/post/Haute-couture-historique-a-Versailles

En route pour les Fêtes Galantes

En route pour les Fêtes Galantes, bal costumé au Château de Versailles. Voici quelques photos et le reportage de la toilette d’un « costumé », avec les réalisations de pièces et accessoires qui ornent une robe à la française en soie bleue. Elle est portée comme autrefois sur une chemise, une structure à paniers, un corps baleiné, un jupon …

Ci-dessous, Fée au Château arbore sa création de robe à la française, devant le palais sur le tapis rouge des « présidents du XXIe siècle ». Photo Thierry Liard

Tout est dans le détail, les matières, la découpe et l’organisation du volume par rapport aux mesures de la cliente. Allons voir de plus près :

Tout d’abord une magnifique pièce d’estomac, véritable chef d’oeuvre brodé à la main par Mlle Em http://www.mlle-em.fr/

Il faut noter que la plupart des pièces brodées en historique, le sont aujourd’hui à la machine, ce qui donne déjà un très beau résultat mais qui est encore loin de surpasser, d’égaler la finesse et richesse du travail manuel :

 

Détail broderie haute couture réalisée par Mlle Em

Mlle Em nous précise : « Motif inspiré des pièces du début du XVIIIème avec un travail technique spécifique de la même époque, à savoir, la technique de la peinture à l’aiguille, réalisée aux fils soie (de fabrication française!) et au fil métallisé travaillé en couchure. »

La pièce d’estomac sera portée sur un corps baleiné ici qui assure la forme conique du buste, pour une silhouette du XVIIIe siècle.

Des pièces réalisées pour personnaliser des chaussures contemporaines réalisées par Fée au Château avec des rubans de même couleur que la robe, ornement rehaussé par des perles brodées en verre de Bohême.

Bracelet confectionné avec le ruban bleu et passementerie argentée, resserré par une boucle en strass et perles de Bohême.

Aumônière brodée et composition florale par Fée au Château en même soie doupion que la robe à la Française.

31Et en vidéo avec France 3 … J’apparais à 2 reprises en arrière plan…

http://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/yvelines/aux-fetes-galantes-versailles-faste-cour-du-roi-soleil-1263825.html

Robe à la Mantua fin XVIIe

Robe à la « mantua » inspirée de modèles fin XVIIe (années 1690) réalisée sans traîne pour un usage plus aisé. Le costume est composé d’un corps baleiné en taffetas rehaussé de tissu doré et de plissés, d’une jupe en taffetas décorée de tissu doré, du manteau (Mantua) dont les pans bordés de tissu doré sont repliés vers l’arrière. Les manches sont terminées par de la dentelle de Calais. Le costume et le corps sont entièrement doublés.

 

Et voici le costume mis en scène en avant première par le Restaurant-Théâtre ReminiSens dans le teaser et les photos du site. Ouverture prévue pour début 2017 !

Show time : en robe à la française!

Le mois de juin est très riche en festivités pour la ville de Versailles : les spectacles du Mois  Molière, en ville, et, au château, les bals costumés.

Fée au Château est votre partenaire couture pour être parée sur mesure et… à la bonne époque!

Voici un modèle de robe à la Française réalisé en soie sauvage bleue et rose/cuivre. Dentelle de Calais Noyon pour les engageantes et les ornements en vague. Les fleurs ont été façonnées spécialement par Fée au Château pour venir décorer décolleté et pièce d’estomac.

 

Costume XVIIIe, robe à la Française, pour les bals costumés de cet été

Robe à la Française, style XVIIIe, réalisée aux mesures de la personne, en taffetas de soie et doupion brodé. Le costume est entièrement doublé et composé d’un manteau baleiné sur le buste, fermé par une pièce d’estomac, porté sur une jupe de même tissu. Décoration façonnée avec les tissus, parure florale en pongée de soie teinte.

Autre modèle XVIIIe ici : avec une robe à la polonaise , là un corps baleiné et ici des roses en soie en parure florale baroque.