Journée Portes ouvertes samedi 2 décembre 2017

Portraits croisés :

Christine Moisan Boutté, « Fée au Château »

Elle est couturière, costumière à Versailles. Elle crée et confectionne des tenues sur mesure pour la femme et l’enfant, notamment : La robe et tenue de mariage, la robe de cocktail, l’habit de jour et le costume 18e. Elle agrémente ses créations de parures florales en soie.

po122017v3

Françoise Van Robaeys, « La petite mer »

Après un parcours de formation professionnelle chez Lesage, Françoise Van Robaeys a ouvert son atelier de broderie haute couture et crée des pièces uniques, faites main: coiffures de tête pour mariée ou cortège, bonnet de baptême, bijoux…

Diapositive1

la petite mer leger

 

Portait de Fée au Château : « Historical Haute-Couture in Versailles »

La journaliste spécialiste du tourisme de luxe, Isabelle Brigout, s’est intéressée aux créations de costumes historiques de Fée au Château.

Retrouvez l’intégralité de l’interview sur son magazine en ligne « A private collection »

https://e-romantic-hotels.com/travel-news/post/Historical-Haute-Couture-in-Versailles

https://e-romantic-hotels.com/carnets-de-voyage/post/Haute-couture-historique-a-Versailles

Dansons : retour sur une robe de danse flamenco en images

Voici une robe de danse flamenco créée par Fée au Château pour le spectacle de la compagnie des 3 Muses à l’affiche du Mois Molière 2017.

La robe est en tissu genre satin rouge, ornée de volants mis en volumes, de tulle à gros pois noirs et de 3 applications de dentelle de Calais rebrodée de perles noire.

Elle est sur mannequin à côté d’un costume de danse baroque, une robe dite à la polonaise en soie doupion ornée de roses Fée au Château également en soie.

En route pour les Fêtes Galantes

En route pour les Fêtes Galantes, bal costumé au Château de Versailles. Voici quelques photos et le reportage de la toilette d’un « costumé », avec les réalisations de pièces et accessoires qui ornent une robe à la française en soie bleue. Elle est portée comme autrefois sur une chemise, une structure à paniers, un corps baleiné, un jupon …

Ci-dessous, Fée au Château arbore sa création de robe à la française, devant le palais sur le tapis rouge des « présidents du XXIe siècle ». Photo Thierry Liard

Tout est dans le détail, les matières, la découpe et l’organisation du volume par rapport aux mesures de la cliente. Allons voir de plus près :

Tout d’abord une magnifique pièce d’estomac, véritable chef d’oeuvre brodé à la main par Mlle Em http://www.mlle-em.fr/

Il faut noter que la plupart des pièces brodées en historique, le sont aujourd’hui à la machine, ce qui donne déjà un très beau résultat mais qui est encore loin de surpasser, d’égaler la finesse et richesse du travail manuel :

 

Détail broderie haute couture réalisée par Mlle Em

Mlle Em nous précise : « Motif inspiré des pièces du début du XVIIIème avec un travail technique spécifique de la même époque, à savoir, la technique de la peinture à l’aiguille, réalisée aux fils soie (de fabrication française!) et au fil métallisé travaillé en couchure. »

La pièce d’estomac sera portée sur un corps baleiné ici qui assure la forme conique du buste, pour une silhouette du XVIIIe siècle.

Des pièces réalisées pour personnaliser des chaussures contemporaines réalisées par Fée au Château avec des rubans de même couleur que la robe, ornement rehaussé par des perles brodées en verre de Bohême.

Bracelet confectionné avec le ruban bleu et passementerie argentée, resserré par une boucle en strass et perles de Bohême.

Aumônière brodée et composition florale par Fée au Château en même soie doupion que la robe à la Française.

31Et en vidéo avec France 3 … J’apparais à 2 reprises en arrière plan…

http://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/yvelines/aux-fetes-galantes-versailles-faste-cour-du-roi-soleil-1263825.html

Dans les coulisses de vos créations …

A chacun sa dentelle ! Quelques détails de deux créations de robes de mariée en cours d’assemblage… De haut en bas et de gauche à droite :

Chaque robe a été coupée dans un crêpe lourd écru.

Détail du « Pierrot » d’une élève, type de caraco porté fin XVIIIe en cours de fabrication.

Dernière photo : détail d’une robe de mariée du prêt-à-porter dont le corset a été largement découpé sur le devant … pour le transformer en bustier empire et laisser du confort à une mariée enceinte de son premier enfant.

Portrait de Fée au Château par RéminiSens

Retrouver une interview de Fée au Château réalisée par notre partenaire ReminiSens Restaurant Théâtre à Versailles sur leur Page Facebook : bonne lecture!

Portrait par ReminiSens

Extrait : « Les petites mains de ReminiSens – Nous avons eu l’envie de vous présenter celles et ceux qui s’impliquent dans le projet. Ouvriers, artisans… Cuisiniers ou comédiens… C’est grâce à leur travail et à leur passion que nous avançons! Première interview avec l’une de nos couturières Christine Moisan Boutté, de la maison Fée au château. … »3